Relativiser l’usage du "Test papier" et d’un "Shaft Selector" (ajout du 21/03/13)

samedi 16 mars 2013
par  _Jean-Eric_
popularité : 43%

#Introduction

Dans l’article art j’ai donné quelques éléments pour réaliser le réglage d’un repose-flèche de type Trophy Taker SS Pro en latéral et hauteur avec un type de flèche (lot n°1 dans le tableau ci-dessous).

Le repose-flèche se trouve à une position non-standard par rapport à la fenêtre d’arc (Fig. 1)
PNG

Figure 1

Néanmoins cette position n’est pas totalement farfelue et bon nombres d’archers de haut niveau (donc ayant une qualité et répétabilité technique irréprochable) adoptent une position bien plus prés de la fenêtre d’arc que la « norme » constructeur qui voudrait une position comprise entre 19 et 21mm.

Le but de cet article est de montrer la limite de la sélection des flèches par l’usage d’un logiciel tel OnTarget associé à un « Test papier ».

Après de nombreuses réactions à cet article, je me permets en introduction de faire une mise au point. Je dirai que le résultat de ce test montre que le rejet de flèches a priori par un logiciel Shaft Selector, pour leur trop grande rigidité, est à prendre avec des pinsettes ; et que les archers ainsi avertis ont plus de lattitude pour explorer des flèches hors normes.

#Les flèches

Mon repose-flèche est réglé par Test-papier sur le lot n°1 ci-dessous (référence). Les lots
n° 2, 3 et 4 se distinguent respectivement par un tube plus court de 1 inch et par une pointe de 20 grains plus légère et par un spine statique bien plus petit (voir Le spine (statique) d’une flèche pour la définition du spine statique).

PNG
(*) Le FOC est ici calculé à partir de L et A (voir l’article F.O.C ).

Le logiciel OnTarget (Logiciels de choix de configurations arc-flèche) paramétré avec ces 4 lots de flèches donnent les résultats suivants sur la qualité d’accord entre les performances de l’arc et la raideur statique de la flèche :

  • le lot n°1 est jugé « bon » ;
  • le lot n°2 est jugé « un peu raide » ;
  • le lot n°3 est jugé « un peu plus raide encore ». ;
  • le lot n°4 est jugé « carrément trop raide » !

PNG

Figure 2 : lot n°1

PNG

Figure 3 : lot n°2

PNG

Figure 4 : lot n°3

PNG

Figure 5 : lot n°4

#Test papier

En principe le « test papier » est dit sensible à la raideur de la flèche. Or, voici les résultats des déchirures à 2m.

PNG

On ne peut faire guère mieux pour les 3 lots avec un spine de 670, n’est-ce pas ! Le lot avec un spine très raide mériterait un réglage de repose-flèche…

Mais, à une distance de 4m on distingue une légère différence entre les 3 déchirures des flèches avec le spine de 670 avec une préférence pour le lot n°1 de référence. Et, le lot n°4 avec le spine 520 très raide a une déchirure parfaite !

PNG

#Test de groupement à 22m

Le test papier présenté dans la section précédente a peine à convaincre d’une nette différence entre les 4lots de flèches même le choix entre des spines très différents devient difficile. Qu’en est-il à 22m (distance max. de la salle où j’ai fait les tests) ? La figure suivante montre le résultat d’un tir avec 2 flèches de chaque lot pour les spine 670 sur la meme cible et 3 flèches du lot n°4 (spine 520) effectué avec le même réglage de viseur (visiblement pas réglé pour faire des 10…).

PNG

Figure 6 : même réglage de viseur pour les 4lots à 22m.

On ne peut pas dire non plus que la différence de groupement des lots soient à cette distance soit un critère de choix…

#Conclusion

L’utilisation d’un logiciel tel que OnTarget pour choisir les caractéristiques de ses flèches et pointes, associé à un test papier doit être relativisée. En effet dans cet article 3 lots de flèches de raideurs légèrement différentes et un lot de raideur franchement différente été testés à la fois selon les déchirures produites à 2 et 4m et les groupements en cible à 22m. Aucun critère évident ne se dégage.

Certains diraient sans doute : "chic ! cela met la balle dans le camp des archers et de leur intuition pour choisir leurs meilleures flèches". Certes mais alors comment fait le commun des archers ?
Les esprits « chagrins » diraient de leur coté "que diable quelles sont les critères retenus par OnTarget pour orienter le choix vers telle ou telle configuration de flèches"…

Reste donc les tests à plus longues distances qui pourraient montrer peut-être des différences donnant la préférence à l’un ou l’autre lot de flèches. C’est une affaire à suivre !

A vos flèches !


Commentaires

Sites favoris


38 sites référencés dans ce secteur