Ajustement de la posture : Cam et D-loop

vendredi 21 mars 2014
par  _Jean-Eric_
popularité : 18%

Introduction

Dans l’article Rectification de posture : moins de douleurs... je donnais à l’époque de sa rédaction quelques points à surveiller pour éviter que des ennuis posturaux ne s’installent et produisent des douleurs répétitives qui finissent un jour ou l’autre par limiter l’investissement dans notre sport. Mais avant d’être alerté par une gêne musculaire, tendineuse, etc, il est possible avec les moyens vidéo très simples mis à la portée de tous d’envisager d’améliorer sa posture pour un meilleur confort gage de performance dans la durée [1]. Voici 2 exemples de changements sur mon matériel que j’ai pratiqués au passage de la « saison Salle » à la « saison extérieur » où les conditions posturales sont différentes.

J’ai utilisé un petit appareil photo en mode video couplé (en post-processing) à l’application gratuite Kinovea. Remarquez j’aurai pu faire de l’acquisition live connecté au PC. Pour les détenteurs d’iPad/iPhone, l’application DartFish Express permet de réaliser la même chose sur un seul device moins encombrant. A ce jour (Mars 2014) le portage sous Android de DartFish Express n’est pas disponible. J’ai trouvé un équivalent sur Android QuikCoach qui pour 3.60€ permet de réaliser de bonne chose. Le problème des tablettes est la réverbération donc faut avoir un abris plutôt à l’ombre pour procéder à l’analyse sur le terrain.

Je vais étudier deux composantes de l’allonge que détaillent Pierre-Julien Deloche dans son article Réglages de A à Z rubrique L’allonge, corde et Dloop : la modification de de la partie dépendante des Cams qui fixe la distance "grip-reperes faciaux" et la partie ajustable via la taille du d-loop.

Dans les exemples à suivre j’ai utilisé mon Pro Comp Elite équipé de Cam GTX n°2. Le pic de puissance est à 42 lbs (j’ai pas de gros bras :) ).

Le port de tête

En faisant varier la position des modules des Cam de la lettre B à la lettre E (en passant par le C et D) on augmente l’allonge par pas de 0.5in comme on peut le voir sur le tableau ci-dessous. Le Tune Chart qui fixe la longueur des câbles et de la corde est donné pour la lettre E (d’où l’astérisque) dans le cas de mon arc datant de 2013.
PNG

Sur la figure suivante (photo du haut) j’ai extrait de la vidéo d’une volée à 50m une photo où j’ai indiqué en vert la ligne qui joint mon coude de déco à ma prise de grip. Dans cette configuration ma Cam était réglée sur la lettre E, position adoptée pour ma « saison Salle » de tir à 18m. Voyez l’orientation de ma tête pour un tir à 50m.

Ensuite, j’ai simplement mis mes modules sur la lettre D qui de fait raccourcit de 0.5in mon allonge. Le résultat est présenté sur la photo du bas de la figure. Alors que les lignes vertes sont identiques remarquez la nouvelle position de la tête : elle est moins en arrière et mieux tournée vers la cible. Donc, ce défaut de port de tête quasi imperceptible pour ami archer à coté de moi peut être révélé par ce type d’analyse comparative fine.
PNG
PNG
A noter que lors du passe de la « saison extérieur » à la « saison salle » faudra sans doute faire l’ajustement inverse.

Il est clair au passage que l’usage de Cam à allonge fixe est plus critique car pour réaliser le même changement d’allonge il aurait fallu passer de la Spiral X Size 2 #3 à la Size 1 #2.5. Donc, il aurait fallu posséder 2 jeux de Cams. Ceci dit une fois que l’on a identifié les 2 paires en question c’est plus facile…

La position du coude

On peut également jouer sur la position du coude du décocheur en jouant sur la longueur de la boucle du d-loop.
Pour réaliser un test sans toucher à la configuration existante, j’ai installé par dessus mon (Petit) d-loop de 20mm d’extension de boucle, un (Grand) d-loop du double d’extension (voir la figure ci-dessous).

PNG

Dans les 2 photos suivantes également extraites de vidéos, les lignes rouges sont parallèles à la flèche orientée lors d’une visée de type « 50m », tandis que les lignes vertes sont définies par l’orientation du segment « coude –majeur » et « coude-poulie basse ». Sur la photo « Grand D-loop » j’ai reporté en pointillé le triangle déduit de la photo « Petit D-loop ». Et pour commodité j’ai aligné les 2 photos de telle façon que les 2 flèches soient parallèles.

On peut remarquer qu’avec un Grand d-loop le coude de déco descend et vient s’orienter dans mon cas un peut plus selon la ligne de la flèche, ce qui était l’effet recherché. En même temps l’épaule d’arc descend aussi mais l’effet est imperceptible à l’œil en ne regardant qu’une photo puis l’autre, il faut voir cela en faisant défiler en boucle les deux images.

PNG
PNG

Notez également le prolongement de la ligne du coude au niveau du grip qui rend plus clair encore l’orientation du coude. Par la même occasion comme l’indique cette extrapolation, on remarque que la poussée dans le grip sera modifiée.

Résumé

L’utilisation d’un ensemble vidéo à la portée de tous associé avec une application qui permet de faire de l’image par image permet de repérer des défauts de posture et d’y remédier avant qu’ils ne génèrent des problèmes et limites les performances. Pour illustrer j’ai décrit 2 paramètres qui peuvent influer la posture de la tête, l’allonge via le réglage des Cam ; et l’orientation du coude arrière ainsi que la poussée dans le grip, la longueur du d-loop.


[1Rq. C’est pas parce que je ne suis pas #1 que je n’ai pas d’avis sur la question, hein ! ;)


Commentaires