Orientations de la main d’arc et fléche (non) empennée

mercredi 14 octobre 2020
par  _Jean-Eric_
popularité : 5%

Introduction

On fait souvent pour tuner l’adéquation arc/flèche des tests avec des flèches empennées (FE) et non-empennées (FNE). Mais, on peut se trouver dans le cas de la figure suivante (tireur gaucher) :

et alors on commence à gamberger, et on se pose les questions : faut-il que je touche mon repose-flèche ? si oui dans quel sens ? ma main d’arc est-elle bien posée ? si non, comment le voir et agir dans le bon sens ?

On va se pencher dans la suite sur l’orientation de la main d’arc.

Orientations de la main d’arc

Sur la figure suivante, je montre les différentes orientations de la main d’arc (tireur gaucher) par rapport à l’image n°1, selon deux axes : un axe horizontal dans le prolongement de l’avant-bras (bleu), et un axe vertical (rouge) :

  • image n°2 : on tourne la main dans le sens anti-horaire autour de l’avant-bras
  • image n°3 : on tourne dans l’autre sens
  • image n°4 : on tourne la main vers la gauche
  • image n°5 : on tourne la main vers la droite

La question est donc : quelle position de la main va faire en sorte que mes flèches FE et FNE se rapprochent ?

L’idée de base est qu’il faut faire un changement qui tendrait à faire virtuellement passer la flèche FE vers la FNE.

Ainsi si je veux savoir si ma main d’arc a un effet, je dois faire tourner ma main légèrement vers la gauche. Et voilà tada ! Attention, il ne s’agit pas de prendre le grip à pleine main et de le faire tourner, il s’agit juste d’orientation de l’appui sous le pouce, on peut même faire le test les doigts relâches sans les appuyer sur le grip.

L’image de gauche devient celle de droite (2volées l’une après l’autre) : les flèches FE d’une volée à l’autre sont quasiment dans le même trou, tandis que la flèche FNE de l’image de gauche va se coller à coté de la flèche FNE dans l’image de droite.

Conclusion

Dans ce petit article, je montre que l’orientation de la main d’arc a un effet quantitatif non négligeable sur l’impact en cible des flèches non-empennées, et que ces dernières peuvent donc mettre en évidence une position mal adaptée. En tout état de cause, avant de conclure hâtivement à un réglage de repose-flèche ou au caractère trop/pas assez rigide des flèches, il faut tester l’orientation de sa main d’arc.

Si, malgré tout une orientation de la main ne suffit pas à corriger l’impact des FNE alors on peut toucher au repose-flèche, et dans ce cas il faut le bouger pour ramener les FE vers les FNE.

Remerciement

Un grand merci à Pierre-Julien Deloche qui a répondu à mes questions pour effectuer les images et le test présenté dans ce mémo.


Commentaires

Sites favoris


2 sites référencés dans ce secteur