Target Panic

dimanche 23 février 2014
par  _Jean-Eric_
popularité : 15%

Introduction

Le Target Panic est un mal dont souffre certains archers qui de prime abord décocherait d’une manière inconsidérée/incontrôlée dès lors que dans leur système de visée il verrait du jaune. Je parle au conditionnel car je ne suis pas affecté par cette pathologie, mais le sujet émaille bon nombre de forum pour en s’en intéresser au moins pour s’en prémunir ou le détecter à tend.

Des solutions

Des solutions pour remédier à cette proportion à déclencher intempestivement existent. Toutes essayent d’extraire l’archer de son cercle vicieux de peur, de malaise, de déficience d’estime de soi qui peut le faire renoncer à son sport, et de le faire rentrer dans un processus positif. Pierre-Julien Deloche décrit une pratique à base de l’usage du back-tension (ou plutôt l’abandon de tout décocheur où le système de déclenchement est volontaire par l’intermédiaire d’un doigt sur une détente). Voir ici son article

Pour ma part, je dirai qu’à coté de ces pratiques de remise en confiance par la pratique effective du tir à l’arc, je mettrai en place une réflexion sur le coté mental de cette anticipation au déclenchement. Le cerveau finit toujours (même au BT) par savoir quand le déclenchement se fait. Prenez une boule de papier, froissez la et viser la poubelle de votre bureau posée à 3, 4 m de vous. La première fois vous allez rater la corbeille peut-être mais après quelques essais toutes vos tentatives seront couronnées de succès. Le jour d’après cette tentative il vous faudra moins de temps pour rentrer vos paniers .Le cerveau anticipe et apprend... Comment voulez vous sinon que l’humanité ait traversé les ages !

Donc, moralité, le cerveau dans le cas du Target Panic se trouve "bruité" (ou "perturbé") par quelque chose. Ca peut être quelque chose comme un épisode d’échec dans un tout autre domaine que vous avez refoulé et qui revient à ce moment là. Plus la chose refoulée est lointaine plus cela sera sans doute long "à soigner".

En tous les cas je suis convaincu qu’une gestion mentale spécifique est à faire en parallèle du réapprentissage du TAA. Pensez à ses gestes avant de les exécuter, pratiquer des techniques de sophrologie, respiration méditative...

Je trouve que la lecture de cet article sur Les bases de la préparation mentale du sportif de haut niveau : intérêts, techniques me parait apporter quelque chose d’utile. Vous pourrez me dire ce que vous en pensez.


Commentaires

Sites favoris


1 site référencé dans ce secteur