Point sensible attache long biceps

samedi 3 novembre 2012
par  _Jean-Eric_
popularité : 11%

Une petite gêne au niveau de l’épaule au niveau de la tête humérale ?

Que cela soit pour le bras d’arc ou le celui du décocheur, c’est peut-être le tendon du long biceps qui est douloureux

Il peut y avoir plusieurs causes et donc ce que je vais décrire est à prendre avec du recul. Sachez néanmoins que cette région est sensible par nature, elle n’aime pas trop qu’on la farfouille. Mais si la gêne persiste, voire quelle subsiste la nuit, là il faut consulter :

  1. un médecin en privilégiant un médecin du sport et en plus un mésothérapeute
  2. puis un ostéopathe ou étiopate dûment diplomer
  3. puis un kinésithérapeute en privilégiant un professionnel ayant une formation en physio-taping.

Le médecin est le celui qui fera la part des choses et prescrira peut être des examens complémentaires suivant les signes cliniques. S’il a la spécialité de mésothérapeute, il pourra juger opportun de vous injecter de petites doses d’anti-inflammatoire qui localement seront beaucoup plus actifs que ceux pris par voie orale.

L’ostéo/etio-pate va examiner les causes probables d’irritation de cette zone. En particulier, les cervicales C5-C6-C7 qui sont responsables des névralgies cervicaux-braciales pouvant avoir des répercutions depuis le cou jusque dans les doigts. C’est l’équivalent des sciatiques lombaires. Il est clair que si ces vertèbres sont mal positinnées alors les nerfs sont irrités, et le font savoir aux muscles (dont le biceps) et par voie de conséquence de la réaction musculaire, les tendons seront sollicités...
Si effectivement les cervicales sont en cause et ont été remises en place, la douleur devrait rapidement (< 24 heures) s’estomper.

Le kinésithérapeute (qui peut être l’ostéo ci-dessus) va contribuer à la remise en mouvement de l’ensemble du bras. S’il a suivi une formation de taping physio-thérapeutie Physiothérapie "taping" , il peut venir en soutien pour poser une bande tendue en forme de fourchette à 2 deux dents permettant le soulagement en mobilisant les récepteurs de l’épiderme, comme ceci :

Bien entendu on ne poserait pas de taping durant les périodes où la mésothérapie est active.

Si par hasard vous ne prêtez pas attention à cette gêne douloureuse (souvent après des séances d’entrainement ou une compétition) alors soit cela se guéri tout seul parce que le nerf en cause n’est plus irrité, soit cela empire avec la tendinite au bout du chemin et plus si vraiment vous poussez le bouchon trop loin. En tous les cas prendre des médicaments tout le temps ne serait pas une bonne option.

Enfin, si il y a eu irritation de ce tendon et la cause bien cernée, il faut se poser la question de savoir si un geste est responsable, ou bien le matériel. Par exemple, il faudra se poser la question de l’allonge (souvent trop longue) et de la puissance de
son arc.

Bon tir et laissez moi vos expériences de bobologie liée au TAA.

Addendum

En relisant cet article, je me rends compte qu’il faut le compléter


Commentaires