Bilan du traitement d’un tendinopathie d’épaule d’arc

dimanche 17 juin 2012
par  _Jean-Eric_
popularité : 10%

Dans l’article Suivi d’une tendinopathie de mon épaule d’arc (fin 17 juin 12), j’ai détaillé le traitement et l’évolution d’une double tendinite de mon épaule d’arc. Faisons le bilan :

  • je dois dire que n’ayant pas eu dans le passé de problème de tendinite, j’ai eu du mal à la diagnostiquer en 2011 et elle s’est installée progressivement, jusqu’à ce que je ne puisse plus lever le bras à m’en déclencher des douleurs nocturnes. Donc, si après un ou deux jours suivant un entraînement une douleur persiste, on peut être vigilant car ce n’est vraisemblablement pas de pures contractures musculaires...
  • le diagnostique doit être fait je pense par un médecin du sport qui préconisera les bilans à faire. Dans le cas qui m’a occupé s’était des radios et échographie pour lever des soupçons de calcifications, de ruptures...
  • le traitement a été en premier lieu le repos COMPLET, mais cela n’a pas suffit. La mésothérapie que je ne connaissais pas (que de nom) m’a été très bénéfique. Pratiquée en 3, 4 séances par le médecin du sport , elle a littéralement tué la douleur aux insertions (biceps et triceps). J’ai par ailleurs eu recours à des séance d’éthiopathie/ostéopathie pour dans mon cas remettre les cervicales en place (il y a un faisceau de nerfs qui aident à l’évacuation des toxines produites par par l’inflammation de l’épaule, et également les séances pour remettre les tendons/muscles en mouvement correctement (libération des tensions et remise en place des articulations).
  • Enfin, l’usage d’emplâtre américain est souverain durant une compétition pour mettre en chauffe les parties sensibles. Ensuite, au contraire, il est appréciable d’appliquer des ’actipoche Cooper’ préalablement mise au réfrigérateur.

Ensuite la reprise du tir à l’arc après 3 mois d’arrêt, s’est fait extrêmement progressivement. Premièrement j’ai descendu la puissance de l’arc de 10lbs. Puis séance après séance, j’ai monté à coup de 1/4 de tour (1/2lbs), sans dépasser 1lbs/semaine. A la moindre alerte (cf. douleur persistant 2 jours après l’entrainement) :

  • arrêt du tir
  • si la douleur persiste, reconsulter le mésothérapeute
  • descendre de 1lbs la puissance

Voilà, j’espère que ces deux articles seront utiles pour vous également... Faites moi part de vos commentaires.

Ajout : lire Physiothérapie "taping" . Le taping me permet également de bien consolider mon épaule et facilite la récupération. C’est pour moi une bonne méthode d’accompagnement lors de la reprise.


Commentaires

Sites favoris


1 site référencé dans ce secteur