Suivi d’une tendinopathie de mon épaule d’arc (fin 17 juin 12)

samedi 25 février 2012
par  _Jean-Eric_
popularité : 6%

Introduction

Je profite d’un problème qui m’empêche de pratiquer mon sport préféré depuis environ le 15 Janv. 2012 pour donner au fil de l’eau le déroulement des étapes vers une reprise.

Comment ai-je eu une tendinite
Par une technique de tir au back tension pas suffisamment aguerrie, je me suis fait une tendinite au niveau de l’épaule à la fois sur le devant (attache du biceps) et sur l’arrière (attache du triceps).

En fait, vraisemblablement le tir au back tension que j’avais commencé en aout 2011, nécessite un parfait alignement des segments de la ceinture scapulaire et le moindre défaut se paye cash. En particulier, si au moment de la décoche qui se fait inopinément dans ce type de tir, on est en sur-allonge alors l’épaule d’arc étant légèrement "sortie" de son logement habituel va subir un double traumatisme : la tête de l’humérus part en avant exagérément ce qui explique la tendinite de l’attache du biceps, et le bras par en arrière en contractant le triceps exagérément ce qui explique la tendinite à l’arrière.

Les causes de sur-allonge peuvent être : une sur-allonge que je qualifierai d’intrinsèque à savoir une mauvaise estimation de son allonge, un fluage des câbles/cordes qui à la longue va modifier imperceptiblement l’encrage de l’épaule (il suffit de 1 à 2mm !), et dans le tir au back tension je rajouterai l’usage de Cam qui n’ont pas un mur franc. Dans, mon cas P. J. Deloche m’avait bien aidé pour les deux premiers points à savoir : l’usage de photos/vidéo pour le point 1, et l’usage de câbles/cordes Winner’s Choice pour le second. Par contre, je tirai un Ultra Elite avec de Cam&1/2+ qui semble-t’il lors de la phase "poussée dans le grip - tir à l’arrière" entraînent une sur-allonge de quelque millimètres.

En fait mes résultats en salle cette saison 2011-2012 ont été médiocre malgré une entraînement à raison de 2 séances hebdomadaires 20h-22h et 8 concours salles menant donc à 3760 flèches tirées. Par contre les conditions d’entraînement cette saison comme la précédente ont pâti du manque de chauffage de la salle même si cette année l’hiver a été tardif. L’échauffement n’a pas du être suffisant...

Traitement, évolution...

Une fois vue j’ai senti que je me faisais mal lors de séances de tir alors j’ai arrêté et pris consultation chez mon médecin (début février 2012). Je dis bien "mal" et non simple "chauffement" des épaules qui s’estompe le lendemain. Egalement durant la nuit j’avais mal, et durant le jour certain mouvement en particulier pour m’habiller me déclenchait des douleurs.

Donc, le médecin me prescrit :

  • une radio de l’épaule : pas de calcification, ni de fracture ou pincement osseux
  • puis 1 semaine d’anti-inflammatoire (nabucox 1g, 1cp matin et soir)

Une semaine passé, j’allais mieux en effet. Mais trois semaines après j’ai toujours une gêne voir un peu de douleur quand je lève le bras et qd j’essaye de toucher mon omoplate en remontant la main depuis les lombaires.

J’ai entre temps consulté un étiopathe et un ostéopathe. Ils sont une approche différente mais m’ont confirmé tous les deux l’origine de la sur-allonge. Le premier m’a remis une cervicale en place pour aider au soin de mon épaule (ne pas me demander pourquoi) et le deuxième m’invitait à essayer de faire quelques mouvements : s’asseoir sur une chaise en poussant sur les bras comme pour se lever, avec un élastique faire les exercices de renforcement en tandant l’élastique dans différentes positions, enfin lever un poids 1kg à bout de bras.

Les douleurs reprenant je reviens voir mon médecin fin février. Il m’indique un médecin du sport qui pratique de la mésothérapie.

Le 6 mars, visite chez mon étiopate. Mon problème d’inflammation à l’épaule provient d’une interaction entre les ligaments et les tendons (voir à ce propos le site suivant). Cette région est mal vascularisée à cause ..... d’un problème de cervicales ! Ce problème semble très ancien mais je n’ai jamais eu de pépins dans ma jeunesse ayant nécessité une immobilisation ou intervention sur cette région ni aux épaules d’ailleurs. Bref, il me les remet d’aplomb les vertèbres cervicales et me fait des "massages" de l’épaule.

Mésothérapie : 13 Mars

Envoyé par mon médecin traitant, j’ai consulté donc un Dr. du Sport avec spécialité en mésothérapie. Après avoir fait le tour du propriétaire, il m’a injecté un cocktail de Voltarène + Mioriel, en 2 endroits dans mon épaule. Il me reverra dans une semaine. Une échographie m’a été prescrite afin de voir les tendons. Il soupçonne une laxité de mon épaule droite, qui associé avec une légère surallonge serait à la base de ma tendinite.

Mésothérapie : 21 Mars

Hier, deuxième séance de piquouses. Suite à la première séance de la semaine dernière, j’ai trouvé une amélioration et retrouvé une mobilité certaine, sans toute fois pouvoir tirer sur un élastique sans douleur. Je vais avoir une échographie qui va faire le point sur l’état de mes tendons. Même si mon médecin n’est pas inquiet quant à l’évolution vers un guérison totale, reprendre un arc n’est pas envisageable dans un avenir proche.

Evolution : 8 Avril

J’ai eu en tout 3 séances de mésothérapie et cela a fait beaucoup de bien. J’ai passé une radio du rachis cervical : r.a.s de spécial. Ceci dit, en voulant savoir si je pouvais refaire du TAA, verdict : je ne peux actuellement bander mon arc Ultra Elite. Il faut que j’entame une période de musculation de la ceinture scapulaire.

J’ose ouvrir un arc : 19 Avril

Après 3 mois d’arrêt complet de tir à l’arc, grâce à Violette S. j’ose ré-ouvrir un arc. Elle me prête un de ses premiers arcs qui lui a servi très récemment suite à son opération de l’épaule. Gauchère et même allonge que moi, elle me met son arc à 33lbs. Ca tiens ! j’ai un peu de douleur juste après l’armement mais je pense qu’il faut déjà que tout se remette en place (gestuelle, irrigation de l’épaule, renfort musculaire...). En parallèle, je fais des séances ou je soulève 2 à 3 kg à bout de bras pour renforcer mon deltoïde.

Petit entraînement extérieur : 21 Avril

Avec le ProTec de Violette monté à 33lbs, j’ai tiré une centaine de flèches à 18m et 30m. Bonnes sensations pas de mal au tir. Seulement j’ai un point douloureux au touché-pointé coté antérieur de l’épaule, je mets de la glace dessus.

Et un pt coup de méso... : 23 Avril

J’avais un point douloureux au touché-pointé au niveau de l’attache du deltoïde au niveau de l’épaule, et également l’insertion du triceps un peu douloureuse dans certaine position. Mais rien à voir avec ce que j’endurais en Janvier... Maintenant, c’est plus les piqûres qui me font mal LoL ! J’ai même pu faire un petit peu de jardinage de printemps (léger qu’en même...)

Un tour de clé : 30 Avril

Après 2 séances de 80 flèches chacune à 33lbs et petit réglage du point d’encochage, mise en place du repose-flèche que je destinais initialement au VE+ à savoir un Trophy Taker avec la lame orientable facilement, ajustement visette, j’entame donc ma 3eme séance de tir. A chaque volée de 16 flèches je tourne de 1/4 de tour pour augmenter la puissance. Je fini la séance après 80 flèches à 35.5lbs.

Le groupement est pas mal :

Tir en extérieur et de nouveaux tours de clé

Depuis le 30 avril j’ai tiré environ 280 flèches et aujourd’hui je suis à 37lbs. Je tire maintenant à tous les distances, 18m, 30m et 50m (blason de 122cm). Mon groupement à 50m commence à me plaire...

La progression continue...38lbs

Donc à coup de 1/4 de tour par-ci par-là j’en suis à 38lbs aujourd’hui lors d’un séance d’entraînement à 50m. La photo ci-dessous est prise lors de ma 5eme et dernière volée (75 flèches). Je ne tire pas plus par séance pour le moment.

Toujours progression à 39lbs : 22 mai

J’ai fait des réglages de stab. avec plus de poids à l’avant, installé une sucette, monté en puissance... La confiance va très bien, de moins en moins de gêne aux épaules. Tiens ! je ne parle plus de douleur. C’est bon signe.

Petite récidive ? : 28 mai

Après 880 flèches en 5 semaines en passant de 33lbs à 39lbs, je trouve mon attache de triceps douloureuse au niveau d’un des points de tendinite ! Bon je baisse la puissance...

Séance de méso : 29 mai

Cela se confirme : douleur au point d’insertion mais aussi sur l’omoplate.
Mésothérapie en deux endroits clairement mis en tension lors du gainage de l’épaule avant la décoche.

=> il faut de nouveau baisser la puissance est revenir à 38lbs.

Entraînement avec emplâtre Américain : 5 juin

Hier, j’ai repris l’entraînement à 50m, le soir il faisait frisquet et du vent. Mais j’ai utilisé un emplâtre Américain St Bernard des laboratoires Merck. Je précise que je n’ai pas d’actions dans cette entreprise mais à la veille d’un anniversaire du débarquement allié sur nos plages Normande quoi de plus naturel d’évoquer nos cousins d’Amérique, B-) ).

Blague à part, cet emplâtre est génial. On le découpe en bandelette dans la feuille format A4, selon ses besoins et on l’étend sur la zone à "chauffer", il adhère comme du sparadrap et diffuse lentement durant plusieurs heures une chaleur que certaine personne ne supporte pas. Il est imprégné de 2 substances actives d’origines naturelles : le capiscum, plante de la famille des piments aux propriétés chauffantes et l’essence de girofle aux propriétés apaisantes.
Durant des périodes de compétition où l’activité est ponctuelle mais intense (cf. duels par ex.), cet emplâtre permet de maintenir les zones sensibles bien au chaud...

Egalement dans sa trousse on peut également avoir sous la main, du TissuGel 1% Flector des laboratoires Genévrier. A base de Diclofenac épolamine, ces petits patch que l’on découpe à volonté permettent de soulager également les points sensibles.

Enfin, avoir dans un frigo des poches/compresses de gel bleuté. Elles servent en général également dans des indications à chaud. A froid leurs indications sont multiples :

  • diminue inflammations et oedèmes
  • favorise résorption des hématomes
  • soulage la douleur
  • entorses,tendinites,claquages,déchirures musculaires,élongations :
    appliquer régulièrement 4à6 fois par jour jusqu’à diminution des phénomènes douloureux et la réduction de l’oedème.
  • brûlures légères :
    appliquer immédiatement sur les brûlures pour soulager la douleur et pour éviter l’endommagement des tissus inférieurs.
  • chocs et hématomes :
    appliquer rapidement pour soulager la douleur et pour prévenir l’apparition d’oedèmes.
  • maux de tête et migraines :
    appliquer sur le front pour les migraines et les maux de tête.
  • saignement de nez :
    appliquer sur le haut du nez pour arrêter les saignements
  • inflammation dentaires :
    appliquer sur la joue ou la mâchoire pour diminuer le gonflement et pour soulager la douleur.
  • tennis elbow :
    appliquer régulièrement pour réduire l’inflammation et pour soulager la douleur.
  • piqûres d’insectes et morsures :
    appliquer sur la zone de l’inflammation pour réduire la douleur.

Couronné Roy de l’ACA 2012

Hier, j’ai abattu un pauvre petit oiseau 1 in x2 in à 50m confectionné avec délicatesse par Violette Saubion, la reine de l’an dernier. Et me voilà Roy de l’ACA 2012 (arc avec viseur) avec pas beaucoup d’entraînement, c’est le moins que je puisse dire !!! Certain(e)s pensent sans doute que c’est un hold-up... En tous les cas, je me fais embaucher pour la dernière manche de la DR Honneur qui aura lieu à Elancourt, samedi prochain... On verra ce que cela donnera si je suis en forme.

Journée de soutient à l’équipe poulie de l’ACA : 3eme etape de DRH

A la suite de mon exploit de la semaine dernière, je ne pouvais pas refuser de venir en aide à l’équipe poulies de l’ACA. En effet, sur 6 archers potentiel : 2 étaient convoqués par la Ligue pour un examun d’arbitrage, 1 était accompagnateur pour un séjour linguistique... Heureusement que je me sentais pas trop mal car sinon on aurait du déclarer forfait et donc avoir 30 points de pénalité.

DOnc, ce samedi (16 juin 12), j’ai tiré toute la journée sans douleur à l’épaule. Le matin je fini avec 620 points (1 paille) alors qu’il pleuvait fort parfois avec un vent en rafale pas sympa. Je tirai tjrs avec l’arc de Violette monté à 39lbs. Donc tout à fait satisfait. Durant les duels, j’ai pu tenir mon rang sans faire de paille.

Bilan tout à fait positif, et je peux dire que cet épisode de double tendinite est passé. Je ne dis pas qu’il n’y aura pas de rechute mais je sais maintenant ce que c’est et donc je ferai attention aux signes avant coureur.


Commentaires

Sites favoris


1 site référencé dans ce secteur