Noeuds et ligatures usuels

mardi 28 décembre 2010
par  _Jean-Eric_
popularité : 17%

Dans la même veine que l’article Noeud de cabestan voici deux nœuds que je trouve très utiles [1].

Il y a également le site LesNoeuds.com assez démonstratif. J’en ai extrait la fameuse "sur-liure" chère à Pierre-Julien Deloche.

Sur-liure à tours morts

Il s’agit d’une façon très efficace et économique de fixation par exemple des points d’encochages et des fixations d’une visette, et bien entendu le tranche-fil. On a ainsi absolument pas besoin de colle, puisque l’on peut brûler les surplus de brins.

Demi-clé renversée (ou tête d’alouette)

JPEG

Ce nœud est utile pour fabriquer les D-loops pour les arcs à poulies (cf. Confectionner un D-loop), et également pour démarrer les tranche-fils pour tout type d’arc.

Nœud de meunier

Ce nœud dont la confection est décrite ICI peut être utilisé dans le cas d’une fixation de l’élastique d’une visette au câble (c’est une alternative plus courte à la fixation à la poignée de l’arc).

Ce noeud sert également si l’on veut fixer la visette dans une position "définitive", même si maintenant je préfère utiliser la surliure.

Demi-clé gansée et bloquée

Ce nœud (voir la mise en œuvre ICI ) sert par exemple pour faire une boucle avec l’élastique de la visette même si maintenant l’usage de câblage de type Winner’s Choice permet de se passer d’élastique de visette.

D’autres nœuds sont donnés dans le site web référencé.


Le site "Mes noeuds"

[1Référence : Le classique des nœuds de Franck Ripault, Ed. OUEST-FRANCE.


Commentaires